PRIX MÉMOIRE DE LA SHOAH

Refus de témoigner a reçu le prix Mémoire de la Shoah en 1997. Ses deux ouvrages, parus aux éditions Viviane Hamy (Perdu en Chemin et Refus de témoigner) sont pétris d’humanisme, tout en restant au plus près de leur expérience quotidienne et des rapports familiers d’une mère et de sa fille. Une parole libre qui donne à penser, mais bien plus encore à vivre !

Voici la première phrase de Refus de témoigner, un sens fort, comme le reste de cet incroyable témoignage :

« C’était la mort et non le sexe, le secret dont les grandes personnes parlaient en chuchotant, et sur lequel on aurait bien voulu en apprendre davantage. »

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner