S’appartenir, de Karim Miské et Antoine Silvestri

JPEG - 926.6 ko

Le premier roman graphique en quadri des Éditions Viviane Hamy !

S’appartenir est avant tout un cri de colère : celui d’un enfant qui entend son grand-père le traiter de « bâtard ». Sa réponse ? Ce témoignage mis en images et en couleurs par un autre révolté, familier et complice de l’univers de Karim Miské : Antoine Silvestri. Écartelé entre des univers différents ainsi qu’entre la France et la Mauritanie, auxquelles s’ajoute l’Albanie, Karim Miské s’est trouvé un navire pour traverser l’existence : la littérature.

S’appartenir est nourri des lectures d’Arendt, Sartre, Balzac, Orwell, Manchette, des musiques de Johnny Rotten, Patti Smith, Janis Joplin, Jimi Hendrix, enrichi des références plastiques d’Antoine Silvestri : Egon Schiele, Léonard de Vinci, Le Caravage, Goya, Michel-Ange…

L’adaptation graphique permettra un accès à un public élargi, ces problématiques étant au cœur de notre société en pleine mutation.

J’habite une étrangeté inquiétante, parfois. Ne jamais être exactement celui-là : the Arab in the mirror. Ni celui-ci : le Français dans ma tête. Drôle d’état. Perpétuelle oscillation. Au bord du gouffre.

Sur l’auteur  : Né en 1964, à Abidjan, Karim Miské est documentariste. Il a réalisé la série de documentaires pour ARTE intitulée Juifs et musulmans : si loin, si proches. Paru en 2012, Arab Jazz a connu un grand succès commercial et critique.

Sur l’illustrateur : Né en 1974, Antoine Silvestri est d’origine autrichienne par sa mère et italienne par son père. Il a grandi dans une famille communiste militante. Ces origines, comme dans le cas de Karim Miské, l’ont confronté très tôt aux préjugés. Il exerce son talent dans tous les arts. S’appartenir est son premier roman graphique.

  • Parution : 20 octobre 2016
  • 24 euros
  • ISBN : 978-2-87858-333-5

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner