REVUE DE PRESSE DU CŒUR DU PÉLICAN

« Raconter l’histoire d’un homme qui tombe n’est pas à la portée de n’importe qui. Il faut y mettre le ton, fouailler l’âme et serrer l’intrigue. C’est très exactement ce que parvient à faire, remarquablement, Cécile Coulon dans un roman vif et dense, asphyxiant comme un polar et oxygénant comme un road-movie. [...] Cécile Coulon brosse le portrait saisissant d’une vie bâclée. Anthime, surnommé "le Pélican" parce que, semblable à l’oiseau, il s’arrache le cœur pour l’offrir à son public, est un héros de tragédie mais aussi notre semblable à tous. Son errance, servie par l’écriture survoltée d’une romancière désormais confirmée, est un pur morceau de bravoure. » L’Express

« Roman de passion (elles sont trois à se consumer pour Anthime, sa femme, sa sœur et son amour de jeunesse), d’exaltation sur la grandeur de se dépasser soi-même en courant, ce roman convainc et bouleverse par sa langue imagée et sa narration qui tient en haleine. Cécile Coulon écrit comme on boxe. Sa noirceur est tempérée par l’énergie teintée de colère qui anime son écriture. Son intransigeance rime avec une innocence qui lui donne un air d’Antigone de la littérature. » - ELLE

« L’auteur interroge toutes ces places moins choisies qu’imposées ainsi que notre fascination collective pour les grands athlètes. Pour décrire ces objets du désir, ces "statues de chair", la romancière a eu raison de s’inspirer de sa thèse - sur les liens entre sport et littérature. Elle fait preuve à nouveau d’une formidable singularité formelle, multipliant victorieusement les métaphores équilibristes. » - Les Inrockuptibles

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner