Une femme "courageuse" et "juste"

Magda Szabó est née en octobre 1917, à Debrecen.

Après avoir suivi des études de lettres classiques, de langue et littérature et d’Histoire, elle commence à être publiée après la Seconde Guerre mondiale. Ses œuvres sont rapidement mises à l’index par le nouveau régime communiste.

Sortie de l’ombre à la fin des années1950, elle est progressivement devenue une figure majeure des lettres hongroises jusqu’à être l’auteur hongrois le plus traduit à l’étranger. La Porte a reçu le prix Femina Étranger en 2003 et a été élu meilleur livre de l’année par le New York Times en 2015.
Paru le 1er février au Livre de Poche, les ventes ont déjà dépassé les 100 000 exemplaires.

La Ballade d’Iza y paraîtra au mois d’octobre, tandis que Rue Katalin est annoncée pour le printemps 2018.

À la question « Quels sont les deux adjectifs qui vous caractérisent ? » elle répondait sans hésitation : « courageuse et juste. »

Elle décède à Kerepes le 19 novembre 2007.

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner