Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez ici  
 
Merci d'autoriser l'affichage des images Merci d'autoriser l'affichage des images

Newsletter 

29 juillet 2016 

 
  Merci d'autoriser l'affichage des images  
 
         
  C'est l'été !  

C’est l’été !

 

Chers lecteurs,

L’été est enfin parmi nous ! Avant de mettre vos maillots de bain et de rejoindre la plage, voici quelques conseils de lecture pour vous accompagner sous le soleil !

1) Égarements, de Hjalmar Söderberg
Imprégné d’une mélancolie entêtante, il évoque avec une subtilité rare les soubresauts de la jeunesse et l’entrée à l’âge adulte. Petite anecdote : en 1895, à sa parution, le livre fait scandale car jugé indécent et pornographique. Depuis, il est devenu un classique incontournable de la littérature suédoise.

2) La Porte, de Magda Szabó
Le chef-d’œuvre de l’auteure hongroise est arrivé en tête dans la liste des 10 meilleurs livres de l’année 2015 selon le New York Times.
La narratrice retrace sa relation avec Emerence qui fut sa femme de ménage pendant une vingtaine d’années. L’une est vieille, l’autre jeune, l’une sait à peine lire, l’autre ne « respire » que par les mots, l’une arbore l’humilité comme un blason, l’autre l’orgueil de l’intellectuelle sur-cultivée.

3) Cygnes noirs, Gaïto Gazdanov
Composé de quatre nouvelles, ce recueil pose la question de la liberté, y compris face à la mort. Peut-on choisir sa fin ou doit-on l’accepter ? Le lecteur sera fasciné par les allers-retours entre passé et présent, entre rêve et réalité, et se laissera hypnotiser par l’écriture d’un des plus grands auteurs russes du XXe siècle que ses contemporains n’avaient pas hésité à comparer à Camus ou à Proust.

         
 
     
 

Rendez-vous à la rentrée !

 
     
 

Deux titres sont au programme cette année :

- Un dangereux plaisir , le nouveau roman gastronomique de François Vallejo, prévu pour le 25 août 2016.
Cette petite pépite a déjà séduit les libraires :
« Le nouveau livre de François Vallejo est excellent ». Christophe Aimé, Librairie M’Lire d’Anjou.
« Très beau roman, très émouvant. On le savoure tel un met de ce chef hors du commun ». Nadine Dumas, Librairie L’Esprit large
Nous avons également eu une avant-critique élogieuse de Jean-Claude Perrier dans Livres Hebdo :
« Un roman gastronomique, énigmatique, initiatique, très ambitieux. »


- D’autre part, après le succès de Jérusalem et d’ Un voyage en Inde, le nouveau roman très original, véritable ovni littéraire, de l’auteur portugais Gonçalo M. Tavares, intitulé Matteo a perdu son emploi sortira le 15 septembre 2016.
À travers les aventures de ses personnages, dans un univers où les ambiguïtés sont reines (nous pensons évidemment à Kafka, Beckett ou Melville), l’auteur offre aux lecteurs de passionnantes réflexions sur l’homme, la ville, la vie moderne et l’ironie de l’existence humaine.
Dans El País, Alberto Manguel dit à propos de Gonçalo M. Tavares qu’il est « l’un des écrivains les plus ambitieux de ce siècle ».


Deux belles découvertes en perspective donc…

 
     
     
 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 
     
 

Tout l’été, si vous le souhaitez, vous pourrez découvrir des anecdotes en lien avec les Éditions Viviane Hamy. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de nous suivre sur Facebook, Instagram (@EditionsVivianeHamy) et Twitter (@VivianeHamy) !

 
     
 
                       
  Égarements       La Porte       Cygnes noirs  
                     

Égarements

Hjalmar SÖDERBERG

coll. Bis
2016

     

La Porte

Magda SZABÓ

coll. Littérature étrangère
2003

     

Cygnes noirs

Gaïto GAZDANOV

coll. Bis
2015

 
             
                     
 
     
 
               
  Un dangereux plaisir       Matteo a perdu son emploi    
                     

Un dangereux plaisir

François VALLEJO

coll. Littérature française
2017

     

Matteo a perdu son emploi

Gonçalo M. TAVARES

coll. Littérature étrangère
2016

   
           
               
 
     
 

Vous recevez ce courrier car vous vous êtes inscrit à notre Newsletter depuis notre site Internet
ou car vous nous avez directement communiqué vos coordonnées pour recevoir nos lettres d'informations.
Toutefois, si vous ne souhaitez plus recevoir de lettres de notre part cliquez ici.